Protegez vos biens et votre maison avec l’assurance habitation

Protegez vos biens et votre maison avec l’assurance habitation

4 janvier 2023 Non Par espritfm

À côté de l’assurance-vie et de l’assurance auto, l’assurance habitation figure parmi les types d’assurance les plus souscrits. Il faut savoir que l’assurance habitation permet non seulement de couvrir l’habitation, mais également les biens mobiliers (tels que les vêtements, les bijoux, les téléphones…) qu’on peut y trouver. Mais en quoi consiste exactement ce contrat d’assurance ? Et quels sont les niveaux de couverture qu’il procure ? Connaitre ces deux éléments vous permettra de bien choisir le contrat d’assurance qui vous conviendra le mieux.

Qu’est-ce que l’assurance habitation ?

L’assurance habitation est un contrat d’assurance conçu spécialement pour garantir le logement ainsi que les bâtiments qui en dépendent. Il faut alors savoir que le niveau de couverture variera en fonction de la formule d’assurance que vous aurez contractée. Il est donc important de bien connaître ce niveau de couverture avant de choisir ou de changer d’assurance pour son logement.

En général, l’assurance habitation n’est pas obligatoire pour le propriétaire. Cela étant, il faut toujours avoir en tête que l’habitation et les éléments qui y sont reliés ne sont pas à l’abri de différents risques tels que l’incendie, le vol, le vandalisme, les catastrophes naturelles et bien d’autres encore. En cas de sinistre, le contrat d’assurance habitation pourrait alors vous permettre de couvrir une partie, voire l’ensemble des frais de réparation.

Les niveaux de couverture de l’assurance habitation

Le niveau de couverture dépendra en fait des clauses prévues dans votre contrat d’assurance. Mais de manière générale, une assurance habitation peut non seulement couvrir le logement, mais également les annexes et les biens mobiliers qu’on peut y trouver (vos vêtements, bijoux, appareils électroménagers et outils technologiques…)

Le contrat peut prendre en compte des types de sinistres très variés. Les plus classiques sont le vol, le vandalisme, les dégâts des eaux, l’incendie et les explosions. Ce niveau de couverture peut également s’étendre aux catastrophes technologiques, aux attentats ou encore aux pertes financières. Quoi qu’il en soit, avant de signer le contrat, assurez-vous de bien connaître les clauses d’exclusion, les franchises et les plafonds.